• A l'ombre de nos larmes d'Eric LE NABOUR

    Le livre est bien construit, la lecture en est facile, l’intrigue tient en haleine de bout en bout, les personnages bien dépeints et pourtant nous avons toutes constaté qu’une fois le livre refermé on l’oublie rapidement.

    Il a fallu la discussion pour raviver nos souvenirs, car les thèmes abordés sont multiples : la maltraitance, le pouvoir de la résilience, la dureté de la vie à la campagne, la violence faite aux femmes dans les années 1900, les conséquences désastreuse de la première guerre mondiale, la difficulté des premières femmes médecins à s’installer dans un monde jusque là réservé aux hommes, l’influence des médias…

    Mais une  seule réunion n’est pas suffisante pour aborder plus profondément tous ces sujets. Dommage, nos nombreuses interrogations resteront sans réponses.

    Il en reste néanmoins un livre qui sent bon le terroir breton et que nous conseillons volontiers.

    Groupe Aqueduc - Février 2018


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :