• Au revoir là haut de Pierre LEMAITRE

    Un des romans le plus lu dans les groupes

    Albert Maillard et Edouard Péricourt n’étaient pas faits pour se rencontrer. L’un, petit fonctionnaire, timoré et assez minable, l’autre, grand bourgeois, rebelle et artiste. Sauf que, à quelques jours de l’Armistice en 1918, ils  se retrouvent tous les deux dans la même tranchée, et sont réunis, l’un à l’autre, définitivement, inexorablement par les calculs maléfiques d’un personnage « terriblement civilisé et foncièrement brutal ».

    Et si les premières pages du roman de Pierre LEMAITRE disent encore la violence de la guerre et les soldats qui meurent, c’est de l’après qu’il est question tout au long du roman, dans une France, peu soucieuse des survivants méprisés et laissés à l’abandon, mais qui vibre cependant du désir de rendre hommage à ses morts.

    Au revoir là haut a suscité beaucoup d’intérêt et de réactivité auprès des membres de notre groupe de lecture. A l’unanimité, nous avons aimé son écriture riche et la complexité de ses personnages dans un pays dévasté par  une guerre qu’il fallait vite oublier.

    Groupe Renaissance – décembre 2014

     Au revoir là-haut est un des rares textes écrits sur la période qui a suivi la Grande Guerre, son exploitation mercantile et politique, sa gestion désastreuse.

    Pour commencer, quelques chapitres sur le terrain, les champs de bataille comme si on y était. Ensuite, l'arnaque monumentale que montent Edouard et Albert, deux poilus qui ont réchappé, non sans dégâts, à la boucherie, et qui se retrouvent indissolublement liés.

    De l'avis de toutes, c'est un grand roman populaire, intelligent, documenté. C’est aussi l’histoire rocambolesque et extraordinaire d’une amitié hors normes de deux poilus.

    Le style est percutant et plaisant. L'humour voisine avec la gravité. L'auteur parvient à mettre en évidence les grandes inégalités sociales.

    Une histoire émouvante, captivante, révoltante, d’une vérité profonde sur la nature humaine.

    Groupe Cent Arpents – Décembre 2014 

    Encore un livre sur la guerre de 14-18 !  A-t-on failli dire.

    Et un Goncourt ! Aïe. Méfiance.

    Nous nous trompions.

    Ce roman thriller nous happe de bout en bout et l’on n’en regrette pas la lecture.

    Pierre LEMAITRE  est un excellent conteur et son livre est un long descriptif de l’après-guerre. A travers des personnages hauts en couleur, il dresse un tableau sans complaisance sur l’armée, l’administration, les opportunistes trop ambitieux, sur un pays qui honore ses morts mais qui en oublie les rescapés.

    C’est aussi une réflexion sur le patriotisme, le courage, la loyauté, la couardise.

    L’histoire est triste, cruelle, injuste, mais le récit est efficace, instructif, plein de rebondissements,  avec un sens de l’humour et du tragique très bien dosé. Génial !

     Groupe : Aqueduc – Octobre 2014

    A la sortie de la guerre de 14/18 Albert Maillard témoin d’une chose qu’il n’aurait pas dû voir et Edouard Péricourt, gueule cassée, sont liés par un destin indéfectible.  Ils vont  devoir  affronter leur survie face à un pays qui les abandonne et se lanceront alors dans une escroquerie nationale spectaculaire.

    Pierre Lemaître, surtout connu comme auteur de romans noirs, nous entraîne dans une histoire étonnante  aux nombreux rebondissements. Il éclaire un pan de cette tragédie de l’après-guerre rarement abordée en maniant avec grande agilité le sarcasme, l’humour noir, l’ironie et l’émotion.

    Nous avons toutes été captivées par ce récit vivant, réaliste, bien documenté.

    Les péripéties des principaux protagonistes et le suspense toujours présent  nous ont  tenues en haleine jusqu’à la dernière page même si certaines sont restées perplexes sur la fin de cette histoire. Un Goncourt  à ne pas laisser passer et qui donne fortement envie de découvrir à celles qui ne les connaissent  pas  les polars de  cet auteur.

    Groupe de Neauphle – Mai 2014


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :