• Dictée 2017 de Lecture et Dialogue

    Dictée 2017 de Lecture et DialogueSamedi 11 mars 2017 à 14 heures

    Théâtre Robert Manuel - Plaisir

    Beaucoup ont prouvé l’an dernier que l’orthographe et les Français, c’est un peu comme « je vous aime, moi non plus» !

    Aussi, devant le succès de la dictée 2016, nous reconduisons l’événement.

    N’hésitez plus, venez partager ce moment à la fois studieux et festif qui se terminera par un pot de l’amitié et une remise de prix.

    La dictée -composée par Luc Bentz, ancien professeur amoureux de la langue française- se veut accessible à tous, ponctuée cependant de quelques subtilités qui devraient nous réjouir.

     

    Une copie numérotée pour préserver l’anonymat sera remise à votre arrivée et vous irez la récupérer personnellement en fin de journée, restant ainsi seul juge de votre performance.

    Pendant qu’une dizaine de correcteurs œuvreront, Luc Bentz commentera le texte à l’écran, puis la comédienne Marie-Silvia Manuel, accompagnée au piano par Marc Goldfeder présentera son nouveau spectacle « Musardise poétique et musicale »

    Dictée 2017 de Lecture et Dialogue

    Luc Bentz - dictée 2016

      Dictée 2017 de Lecture et Dialogue

    Marie-Silvia Manuel et Marc Goldfeder

    En fin de journée, vers 17h30, une remise des prix récompensera les auteurs des dix meilleures copies.

    Dictée 2017 de Lecture et Dialogue

    Remise du prix et du diplôme dictée 2016

    Si cet après-midi placé sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité vous intéresse, ne tardez pas à vous inscrire auprès de la permanence de l’association. Nombre de places limité à 80.

    Attention - Pas d'accueil à la Maison des associations pendant les vacances scolaires

    Réouverture de la permanence le 20/2/2017

     
    article paru dans l'Essentiel de Plaisir
     

    Dictée 2017 de Lecture et Dialogue

     
     
     
     
     
     
     
    Jean COSMOS - La dictée
    Ce roman nous plonge au cœur de l’Aveyron en plein hiver 1881 où Paulin Labarthe proscrit de “la Commune” et épris de littérature vient s’installer. 
    C’est la rencontre avec Louis et sa mère, enfant qui ne peut prétendre à l’école encore gérée par l’église et réservée aux nantis. Paulin accepte d’apprendre à lire à Louis qui deviendra instituteur. C’est le début d’une longue saga traversée par les guerres, ou toutes les générations jusqu’en 1981 deviennent à leur tour instituteurs (trices). 
     
    Nous avons aimé : l’aspect historique et sociologique : la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’évolution des revendications des enseignants, les premiers syndicats et bien sûr la fermeture progressive des écoles dans les petits villages ... 
    Nous avons moins aimé : certaines longueurs, un style cinématographique…
     
    Groupe Cent Arpents –Mars 2015  

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :