• Le livre s'inspire d'une expérience faite en 1967 par un professeur d'histoire en Californie. Pour faire comprendre à ses étudiants le phénomène de la montée du nazisme, ce professeur invente, à leur insu, une sorte de jeu de rôle dans lequel il les manipule insidieusement pour leur montrer que n'importe lequel d'entre nous peut verser dans le totalitarisme.

    Quand le besoin d'égalité se transforme peu à peu en sentiment de supériorité, quand l'individu finit par abdiquer son libre arbitre, son sens critique et sa capacité d'analyse, il va se complaire dans la non décision, évacuer le principe de risque et de responsabilité et se diluer au sein du mouvement qui ordonne et décide pour lui.

    Même si l'expérience est quelque peu faussée car elle concerne de jeunes esprits encore malléables face à un professeur ayant une grande aura parmi eux, elle fait cependant réfléchir sur le danger et la facilité avec laquelle un bon manipulateur peut transformer et abêtir les foules…

    Ce livre a été unanimement apprécié par le groupe Groupe écrivains du monde.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique