• La maison guerre de Marie Sizun

    Quand Vera confie sa petite fille à des parents éloignés, dans une grande maison, à la campagne, c'est la guerre. Ce lieu est silencieux, occupé par des personnes âgées, qui font ce qu'ils peuvent pour accueillir cet enfant, mais sans lui expliquer pourquoi sa maman l'a laissée avec eux en cette période tourmentée.

    Marie Sizun écrit sur l'enfance dans la guerre marquée par le secret, le non-dit, par la violence des choses qui sont tues et soudain révélées.

    Plusieurs d'entre-nous, enfants de la guerre, avons trouvé des échos dans ce récit toujours délicat. Très bonne discussion.

    Groupe Val Boissière - novembre 2016


  • Commentaires

    1
    MFR
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 20:25

    Marie Sizun fait souvent remonté des souvenirs oubliés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :