• Le Quai de Ouistreham Florence AUBENAS

    Ce roman est un très bon reportage sur les conditions de recherche d’emploi et le monde de la précarité. Bien écrit, il a le mérite de faire découvrir, de l’intérieur,  le quotidien de toute une frange de population très démunie, humiliée et quasi en marge de la société. Le livre est juste et sans parti  pris, Il n’est qu’une ébauche, un premier pas vers la reconnaissance d’une situation méconnue de beaucoup. Il décrit avec justesse et quelques pointes d’humour la percée des nouveaux métiers et notamment celui des personnels d’entretien de surface.

     La plupart des lectrices ont bien aimé ce livre toutefois, beaucoup ont regretté qu’il ne soit qu’un témoignage et qu’il n’y ait pas aussi une analyse qui puisse expliciter l’évolution du monde du travail et sa précarité. Peut être, pourrait il être le point de départ à une vraie réflexion ?

     Groupe : Trente et un

    Florence Aubenas a choisi la meilleure façon de relater son expérience : en immersion, c'est-à-dire en nous montrant des gens et des situations, sans se mettre en scène elle-même et sans porter de jugement. Le Quai de Ouistreham n’est pas une démonstration : c’est un récit qui en dit plus que beaucoup de thèses.

    La discussion fut très animée et intéressante

     Groupe : Val Boissière  (Février 2011)


  • Commentaires

    1
    Marie Ange
    Mercredi 3 Août 2016 à 20:03

    J'ai ce livre dans ma bibliothèque et ne l'ai jamais lu....

    ca me donne tres envie de le lire !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :