• Les Hauts de hurle-vent d'Emily Bronte

    Dans la Lande anglaise se trouve : Les Hauts de Hurle-Vent, Wuthering est un provincialisme qui désigne le tumulte de l’atmosphère qui entoure cette demeure en temps d’ouragan.  

    Lecture appréciée par une majorité de ce roman « unique » au sens propre et figuré puisque ce fût le seul roman écrit par E BRONTE. 

    Toutes très étonnées par la noirceur des personnages peu encline à l’empathie. Nous avons lu ou relu ce roman d’amour tellement torturé et sauvage en totale adéquation avec ces terres balayées par les vents du nord.

    Du Romantisme,  du Fantastique parfois peu de Réalisme voire de la Caricature, ce roman a su néanmoins nous captiver, nous voulions connaître l’évolution de ces personnages sculptés au couteau, qu’allait-il advenir des deux amants : Catherine et Heathcliff ?

     Nous nous sommes interrogées si pour créer la terrifiante figure de Heathcliff qui n’a ni père, ni mère, ni même de prénom, l’auteure n’avait-elle pas refoulé sa propre fureur ?

     Voici donc une histoire qui vous glace, vous surprend, vous repousse ou vous accapare !...

     « Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerai d’exister…mais si tout le reste demeurait et que lui fut anéanti, l’univers me deviendrait étranger, je n’aurais plus l’air d’en faire partie. »

     (extrait  témoin du lien indestructible de Catherine et Heathcliff qui justifie sans doute leur entrée au Panthéon des amoureux littéraires.)

    Groupe Renaissance - Novembre 2018

    Les Hauts de hurlement d'Emily Bronte

     


  • Commentaires

    1
    mfr
    Jeudi 8 Novembre à 06:54

    Quelle belle envolée lyrique, digne de l'auteur de Wuthering Heights !

    2
    Marie Ange TRITZ
    Jeudi 8 Novembre à 08:29

    La lecture du résumé me donne une envie terrible de le relire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :