• Maylis de Kerangal – « Réparer les vivants »

    Le cœur de Simon a fait battre les nôtres tant notre discussion fut animée. Le roman suit pendant 24 heures le périple d’un cœur dans le cadre d’une transplantation cardiaque. Sur le fond, toutes ont apprécié la démarche de l’auteure, si documentée, qui dresse avec empathie le portrait de chaque personnalité intervenant dans un geste collectif. Mais le style ne fit pas l’unanimité. Certaines ont admiré la très belle plume ciselée de l’auteur quant d’autres ont été gênés par la longueur des phrases et une écriture « ampoulée » sans parler des soudains décrochages trop appuyés. Tout le groupe a cependant reconnu que ce livre est empreint d’une grande humanité. Il rend hommage à la médecine et nous conduit à réfléchir sur le don d’organes.

    Groupe « Plaisir Centre » Février 2019

    C'est le roman d'une transplantation cardiaque. Maylis de Kerangal nous fait vivre 24 H d'une famille anéantie par l'accident de leur fils Simon, 19 ans, leur inquiétude, puis la mort qui survient, impromptue, cruelle, la décision à prendre, mais aussi l'espoir de vie pour celle qui recevra son cœur.

    Nous avons beaucoup apprécié ce livre sensible, qui dresse une peinture fine et au plus près de chacun des personnages, la famille, les médecins, le chirurgien, les infirmiers tous embarqués dans le tourbillon de la transplantation.

    Avec une écriture maîtrisée et réaliste, un style précis et un ton juste, l'auteur nous interpelle et nous permet de mener notre propre réflexion.  Maylis de Kerangal témoigne dans cet ouvrage de sa parfaite connaissance du milieu médical, chirurgical, des techniques employées et dont elle nous fait profiter. Nous ne sommes pas près d'oublier ce livre passionnant et bouleversant qui nous aura marquées.

    Groupe 31 – Novembre 2014


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :