• Sortie théatre à Paris en car

    Theatre-Le-pere-copie-1.jpg

     

    N’est-on pas censé devenir, un jour, le parent de nos parents ?

    Scènes de la vie d'un père, atteint d’Alzheimer, et de sa fille.

    Tragique et déchirant. Le malade et sa vision altérée de la réalité deviennent les seuls référents pour le spectateur.

     

    Résumé

    Anne essaie tant bien que mal de s’occuper d’André, son père, que sa mémoire défaillante rend de plus en plus dépendant. Les aides-soignantes qui se succèdent auprès de lui, découragées par son caractère irascible, ne lui sont d’aucun secours. Les souvenirs du père se disloquent peu à peu. Tout se brouille autour de lui, les lieux entre eux, les êtres aimés avec les inconnus. Au soir de son existence, son égarement l’emprisonne de plus en plus dans une irréversible solitude. 

     

    A la sortie, les avis étaient partagés sur le sujet et le rythme de la pièce mais tous étaient d'accord sur l'interprétation des comédiens et bien évidemment sur celle de Robert Hirsch magistral, époustouflant.

    La création du Père a eu lieu le 20 septembre 2012 dans une mise en scène de Ladislas Chollat et avec la distribution suivante : Robert Hirsch (André), Isabelle Gélinas (Anne), Patrick Catalifo (Pierre), Éric Boucher (L’Homme), Sophie Bouilloux (La Femme) et Élise Diamant (Laura).
    Auteur : Florian Zeller - Metteur en scène : Ladislas Chollat 
    Cliquer ici pour la Bande annonce
         

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :