• Un léger déplacement de Marie Sizun

    Un léger déplacement, un roman apprécié pour sa sensibilité, son écriture… et pour l’'histoire d’'Hélène et sa mémoire retrouvée …sous un autre angle, une autre perspective… à son image... Hélène, Ellen, Léna, Nana, comme s'’il lui avait suffi d’'un rien, d'’un léger déplacement, pour qu'’elle ressente une tendresse nouvelle, pleine de questions. Son retour vers le passé lui révèle une réalité qui ne se montrait pas mais qui apprivoisée, va bouleverser son avenir. Une jolie lecture qui parle de réconciliation avec soi et les autres unanimement appréciée par les présentes.

    Groupe 4 vents


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Juin à 00:00

    Vous vous souvenez de MARIE SIZUN venue nous présenter ses ouvrages lors d'une conférence de début d'année à la suite  d'une réunion d'animatrices?

    elle vient de recevoir le prix BRETAGNE-PRIX BREIZH; créé en 1961 et parrainé par Vincent BOLLORE, pour son roman "LA GOUVERNANTE SUEDOISE"

    Lu dans LE POINT du jeudi 29 juin 2017 n° 2338

    Cette dame était fort sympathique et nous a parlé longuement de son expérience d'écrivaine

    NICOLE LANCHANTIN.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :